Masculin-féminin questions pour les sciences de l’homme

Masculin-féminin : questions pour les sciences de l’homme
Jacqueline Laufer , Catherine Marry, Margaret Maruani (eds),
PUF, Paris, 2001, 246 p., 2ème édition 2002.

Maîtrise de la procréation, progression spectaculaire de l’activité et des scolarités féminines, droit de vote et parité en politique : la seconde moitié du xxe siècle a été, pour les femmes, porteuse de changements marquants. Face à ces transformations sociales à la fois massives et complexes, évidentes mais contradictoires, que disent les « sciences de l’homme » ? Force est de constater qu’elles ont été très lentes à s’emparer de ces mutations. Le pari de ce livre est pourtant de montrer qu’une lecture sexuée du monde permet de renouveler l’analyse que l’on peut faire de la société.
Même si des résistances existent encore, l’apport des recherches sur le genre n’est plus à démontrer : elles ont conduit à sortir le travail des femmes de l’invisibilité, elles ont imposé une autre vision des rapports hommes-femmes dans la société et dans la famille, une autre approche des phénomènes de pouvoir et de domination. Cet ouvrage rassemble les contributions de chercheur-e-s qui comptent parmi les meilleurs spécialistes du travail, de l’emploi, de l’éducation, de la famille, de la sexualité, de la politique, autour d’un fil conducteur : une lecture critique de la genèse des recherches sur les femmes, le genre et la différence des sexes. Au bout du compte, il propose un renouvellement des paradigmes des sciences humaines – que l’on pourrait cesser de nommer « sciences de l’homme » : la différence des sexes n’est pas une question parmi d’autres, c’est un élément structurant du fonctionnement de la société.

Ouvrage dirigé par
Jacqueline Laufer, sociologue, professeur au Groupe HEC et co-directrice du Mage.
Catherine Marry, sociologue au cnrs-lasmas et co-directrice du Mage.
Margaret Maruani, sociologue au cnrs-csu, fondatrice et directrice du Mage, directrice de la revue Travail, Genre et Sociétés.

Ont contribué à cet ouvrage
Michel Bozon, Jacques Commaille, Michèle Ferrand, Annie Fouquet, Jacqueline Laufer, Catherine Marry, Margaret Maruani, Janine Mossuz-Lavau, Michelle Perrot, François de Singly, Louis-André Vallet.

SOMMAIRE
Introduction
Jacqueline Laufer, Catherine Marry, Margaret Maruani

Problèmes sociaux et questions de recherche
Sciences de l’homme et différence des sexes
Une légitimité mitigée

Chapitre 1
Filles et garçons à l’école : du discours muet aux controverses des années 1990
Catherine Marry
Les années 1960-1970 : quand les inégalités de sexe font de la figuration
Les années 1980 : sexe et classe, une différence dans la différence
Les années 1990 : quand on découvre la réussite scolaire des filles

Chapitre 2
L’emploi féminin dans la sociologie du travail : une longue marche à petits pas
Margaret Maruani
Imposer les femmes comme sujet légitime
Redéfinir le travail
Relier travail et famille
Rompre avec l’idée de spécificité
Repositionner la question de la différence des sexes

Chapitre 3
Travail, carrières et organisations : du constat des inégalités à la production de l’égalité
Jacqueline Laufer
La différence des sexes et l’argument de nature
De la sociologie de la famille à la sociologie du travail
De la construction des inégalités…
De la production de l’égalité

Chapitre 4
Stratification et mobilité sociales : la place des femmes
Louis-André Vallet
L’approche « conventionnelle » de la stratification et ses premières critiques, 82
La controverse britannique dans la revue Sociology
Les tests empiriques
Prémices d’un débat français avorté

Chapitre 5
Le travail domestique : du travail invisible au « gisement » d’emplois
Annie Fouquet
L’émergence d’une question sociale
Le contenu du travail domestique : de la survie alimentaire aux soins aux personnes
Le coup de force de l’estimation monétaire
Les « emplois familiaux » : un gisement d’emplois ?
Retour sur l’enjeu de la valeur

Chapitre 6
Les injonctions contradictoires des politiques publiques à l’égard des femmes
Jacques Commaille
La genèse des référentiels de politique publique dans les relations de genre et leurs fondements sociopolitiques
Les composantes et les ambiguïtés des politiques publiques dans le domaine des relations de genre

Chapitre 7
Charges et charmes de la vie privée
François de Singly
Les limites théoriques de la domination masculine
Le sens du partage inégal du travail domestique
La valorisation de la proximité
Individualisme au féminin, individualisme au masculin

Chapitre 8
Sexualité et genre
Michel Bozon
Reproduction et domination masculine, ou quand l’ordre des corps est accordé à l’ordre du monde
L’ébranlement de l’ordre traditionnel de la procréation
Intimité, sexualité et subjectivité : la psychologisation contemporaine des rapports de genre

Chapitre 9
Du droit des pères aux pouvoirs des mères
Michèle Ferrand
La maternité au risque du féminisme
Les nouveaux pères
Vers un rééquilibrage des places parentales : où l’Etat intervient sans tam­bour ni trompette pour limiter le pouvoir des pères
Le brouillage des nouvelles techniques de reproduction

Chapitre 10
Femmes et politique : il y a loin du vote à l’éligibilité
Janine Mossuz-Lavau
Les électrices
Les raisons d’un changement
Les élues
La progression de l’idée de parité
Pour ou contre la parité

Chapitre 11
Faire l’histoire des femmes : bilan d’une expérience
Michelle Perrot
Les silences de l’Histoire sur les femmes
Naissance d’une histoire des femmes
Esquisse d’un bilan

Conclusion
Jacqueline Laufer, Catherine Marry, Margaret Maruani

Back to Top